|Carnet de voyage|

Veloperfo à l'assaut du Mont Ventoux

"Et si on grimpait le Mont Ventoux ?", suggéra Johnny, un brin taquin, à ses collaborateurs. La question émanant de la "tête de proue" de notre équipe commerciale n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Julien, un de nos mécanos de l'atelier de montage vélo Neuf (notre "Pantani" de l'équipe) lui a emboité le pas : "Chiche !". Finalement, c'est la quasi-totalité de l'équipe qui s'est faite embarquée dans cette...aventure.

Mythique, l'ascension du col du Mont Ventoux attire chaque année des milliers de cyclistes par ces chiffres vertigineux : un sommet à 1912 mètres, 21 km de montée, 1535m de dénivelé positif, avec des passages dépassant les 12% de pente. Mieux vaut être un minimum préparé !

En 2016 encore, le Tour de France y est passé. Souvenez-vous ! Là où Chris Froome a bien failli perdre son maillot jaune après un accrochage. Tous les spectateurs se souviennent de cette image improbable du leader, en train de courir, à la recherche d'un vélo, pour parcourir les derniers mètres jusqu'à la ligne d'arrivée.

Le Ventoux par Bédoin, Sault ou Malaucène ?

carte mont ventoux bedoin malaucene
Carte de la région (disponible devant l'office de Tourisme de Bédoin), place du Marché

Bref, pour notre équipe, c'est une autre histoire. Si déjà toute notre équipe (composée de sportifs de tout niveau, plutôt amateurs) arrive au sommet, ça fera déjà un beau souvenir. Nous aurions pu rester raisonnables en nous attaquant au Ventoux par Malaucène ou Sault (les 2 autres routes pour y accéder, plus accessibles) ? Mais "on n'est pas des p'tits bras", dixit Julien. Quitte à en baver, autant aller jusqu'au bout du challenge en s'attaquant au "Géant de Provence" par le côté le plus renommé (le plus difficile aussi), Bédoin.

Nous profitons donc d'un week-end de Juin 2017 pour faire la route de nos Vosges jusqu'au pied du Géant, où nous sommes accueillis dans l'agréable gîte de Monique et sa fille Caroline, permettant d'accueillir des groupes de cyclistes (chezmonique-bedoin.com). Nous profitons d'un bel après-midi la veille pour nous acclimater aux bonnes chaleurs de la Provence : piscine pour les un ; vélo - direction les gorges de la Nesque, pour les plus...déjantés, parfait en préambule.

Piscine chez monique bedoin
Chez Monique et sa fille, gîtes, table et chambres d'hôtes, La Grange Neuve - Bédoin

L'ascension et sensations !

6h du matin le jour J, nous avalons notre petit-déjeuner avant d'entamer notre ascension à 8h. Nous procédons à des départs différés en fonction du niveau sportif de chacun, afin que la majorité de l'équipe puisse se rejoindre au sommet. Nous avons de la chance, le temps est de la partie, et le thermomètre affiche... 26° ! Nous profitons des 3 premiers kilomètres pour rejoindre Bédoin, relativement plat, afin de faire tourner les jambes et se préparer. Les 4 premiers kilomètres sont relativement abordables. Nous profitons de la vue du Ventoux sous un beau ciel bleu.

mont ventoux en vue
Mont Ventoux en vue ! Premiers kilomètres abordables pour se préparer

Puis les premiers lacets arrivent. Les premiers "coups de cul" aussi. La végétation est dense et, heureusement, nous protège du soleil (mais pas de la chaleur). La première partie, jusqu'au Chalet Reynard, est certainement la plus délicate à aborder. C'est là où les pentes sont les plus raides. C'est là où nous avons la sensation d'être encore frais, mais attention au piège ! Mieux vaut en garder sous la pédale et gérer son effort, afin de ne pas être trop vite dans le rouge. Nous sommes étonnés du nombre de courageux déjà sur la route, de tout âge, aussi bien homme que femme, et de toutes les nationalités.

eric et seb montent le ventoux
Des centaines de cyclistes à l'assaut du Ventoux, avec des pentes à + de 10%

A couper le souffle...

Arrivés au Chalet Reynard, il nous reste 6km d'ascension. La végétation se raréfie, et devient casi inexistante le kilomètre suivant. Nous ne sommes plus à l'abri du vent, mais nous avons de la chance en ce mois de Juin, il n'y a pas de grosses rafales (elles peuvent atteindre 300km/h par très mauvais temps). Plusieurs photographes professionnels se sont postés aux derniers kilomètres pour tirer votre plus "beau" portrait dans l'effort.

seb devant le chalet Reynard
Le chalet Reynard - Plus que (ou encore) 6km avant l'arrivée au sommet

Il est un peu moins de 10h quand les premiers arrivent au sommet. C'est l'occasion d'encourager le reste de l'équipe et de reprendre des forces afin de rester lucide pour la descente. Nous sommes récompensés de nos efforts par la vue "à couper le souffle" (bien qu'on en avait déjà plus beaucoup) sur toute la vallée provençale, l'occasion également de voir la chaîne des Alpes. Nous nous rhabillons légèrement pour attaquer la descente vers Malaucène, puis terminer notre boucle d'un peu plus de 50km par la jolie route du Barroux et le col de la Madeleine.

vue sur la vallée provençale
Au sommet du Ventoux - vue à couper le souffle

Que vous soyez en famille, entre collègues de sortie, ou club, nous vous invitons à tenter cette belle expérience et restons à votre disposition pour tout conseil et ainsi organiser votre périple vers le Mont Ventoux. Et comme le dit un dicton provençal : "N'est pas fou qui monte au Ventoux, est fou qui y retourne".

Notre carnet de voyage en vidéo

REVENIR AUX ACTUS/GUIDES PRATIQUES